Ydyle's Blog

Just another WordPress.com weblog

Jean Paul Goude, le maestro

with 2 comments

France 5 diffusait hier soir un reportage sur l’oeuvre de Jean Paul Goude. Fascinant parcours que le sien.

Pour la faire courte, Jean Paul Goude est un touche à tout. Graphiste, photographe, publicitaire, Jean Paul Goude a démarré sa carrière à New York en tant que directeur artistique de la célèbre revue Esquire. Rentré en France, il fait la découverte de cet étrange et sublime créature qu’est Grace Jones. Si leur vie privèe s’avère « créative » avec la naissance d’un petit garçon, leur association professionnelle va réveiller la publicité française dans les années 80. Tout le monde se souvient des pubs Citroen et autres merveilles.

Jean Paul Goude a ensuite connu la consécration en 1989 en se voyant confier l’organisation du défilé du bi centenaire de la révolution Française. Le défilé qui parcoura les Champs Elysées a été acclamé par le monde entier.

La pub qui mit en cage Vanessa Paradis pour Coco Chanel, c’est encore lui, la pub du parfum pour hommes Egoïste (une grande façade d’un immeuble où les fenêtres étaient ouvertes par de nombreuses femmes hurlant..égoïste…), c’est encore lui. Jean Paul Goude a donc été l’homme fort, incontournable des années 80/90…mais les années 2000 lui réussissent moins car nous ne le retrouvons plus sur de très grands projets. Il signe toutes les publicités des Galeries Lafayette placardées dans le métro Parisien.

Coté vie privée, Jean Paul Goude apprécie particulièrement l’exotisme, d’ailleurs 3 femmes ont marqué sa vie. Grace Jones miss ébène, ensuite ce sera une Marocaine et aujourd’hui, le sémillant septagénaire semble s’être stabilisé avec une femme asiatique.

Publicités

Written by ydyle

avril 24, 2010 at 10:15

Mammuth, y aller ou pas ?

leave a comment »

Ce film est un film politique. Il n’y a qu’à lire la différence de ton entre les critiques du Figaro et de Libération pour en faire le constat. Le premier quotien l’a détesté en précisant que le film donne inutilement dans le glauque. Le second quotidien vante au contraire l’humanité et la grande sensibilité du film qui serait un film social, donc intelligent…

Je n’ai pas encor vu Mammuth et me pose toujours la question d’y aller ou non. Si tout film avec Depardieu est un événement, si Yolande Moreau est incontestablement une grande et généreuse actrice…je ne suis pas du tout fan de l’univers Groland qui va effectivement souvent trop loin dans le dérangeant voire le sordide. De plus, Depardieu nous impose de nouveau sans la moindre gène un physique assez repoussant. Sommes nous obligés de supporter ces rondeurs obtenues par une débauche culinaire ?..car contrairement à certaines personnes malades d’obésité qui n’ont pas le choix de leur état, Depardieu pourrait se respecter un peu plus. Cette fois ci il a l’excuse du rôle qu’il interprète…

Written by ydyle

avril 24, 2010 at 7:23

Publié dans cinema

Tagged with , , ,

Quoi de plus beau qu’un volcan en éruption ?

leave a comment »

Les compagnies aériennes perdent beaucoup d’argent, un nombre certain de voyageurs ont du prolonger leurs vacances (ou plus graves, les annuler…) mais quoi que l’on en dise la nature reprend ses droits de la plus belle des manières.

Les médias parlent de ce volcan en employant le terme de catastrophe et je trouve cela purement grotesque. La Chine vient de vivre une véritable catastrophe en voyant plus de 2 000 personnes perdre la vie dans un tremblement de terre. Les journaux télévisés y ont consacré « généreusement » moins de 30 seconde durant leurs messes du 20h….et plus de 20 minutes pour le nuage de cendres. (qui rappelons le, n’a tué personne…)

Je préfère donc m’attarder sur ces superbes images offertes par la nature.

http://www.slate.fr/grand-format/lislande-sous-les-cendres-20133

Written by ydyle

avril 21, 2010 at 7:48

Mon métier ? Branleur de dindons…

leave a comment »

Dans la catégorie – Les pires métiers du monde – celui-ci me semble en très bonne place…car il ne s’agit pas d’une blague. Ces pauvres dindons qui sont de plus en plus sollicités dans nos assiettes sont tellement artificiellement engraissés qu’ils ne parviennent plus « techniquement » à se reproduire naturellement. Le volume des mâles est tel comparé à celui des femelles que ces dernières seraient littéralement écrasées en cas de coït. De plus, il semble que la libido soit également corrélée à l’excès de poids. (on peut faire un parallèle sur le sujet avec le genre humain…)

Nous – les hommes avons donc trouvé une parade en organisant de grandes séances de branlage industriel, très aidé par la science qui a fait de gros progrès dans le domaine. De nombreux ingénieurs, formés dans les meilleures écoles se sont spécialisés sur ce secteur juteux (pardon pour ce mauvais jeu de mots..)…Société décadente ?…Peut être, non ?

Et si cela ne vous amène pas à devenir végétarien…

Pour lire l’article complet et très renseigné sur le sujet http://blog.slate.fr/chasseur-d-etrange/2010/04/16/les-pires-metiers-du-monde-la-routine-masturbatoire-des-%C2%ABbranleurs-de-dindons%C2%BB/

Written by ydyle

avril 21, 2010 at 7:46

Matt Damon, excellent dans Green Zone

leave a comment »

Matt Damon est devenu une référence du cinéma mondial contemporain et c’est mérité…

Je viens de voir son dernier film, GREEN ZONE et sans que l’on puisse parler de chef d’oeuvre, c’est un excellent film. Ok, certains n’aiment pas le cinéma de Greengrass à qui on reproche de donner mal à la tête par son choix de prise de vue caméra au poing…mais cela fonctionne bien.

Matt Damon sait tout jouer et ne s’en prive pas. Matt Damon me plait aussi par son éducation est américaine à Boston. Ancien de Harward, Matt a la tête bien faite et n’a jamais pris la grosse tête. on n’entend d’ailleurs jamais parler de lui dans la presse people car il préserve sa vie privèe aussi efficacement qu’il gère sa vie professionnelle. Ce gars un type bien.

Written by ydyle

avril 21, 2010 at 7:01

Publié dans cinema

Tagged with , , ,

JO de Londres, les anglais auront enfin leur tour eiffel

leave a comment »

Les organisateurs des JO de Londres semblent vouloir affirmer la réputation d’excentricité du peuple britannique. Tout est fait pour choquer, intriguer mais aussi…agacer. La dernière petite folie, là voici sur la page de gauche. Les Anglais ont toujours été jaloux de notre tour Eiffel et visiblement ont enfin trouvé l’occasion d’avoir la leur.

Ils trouvent aussi le moyen de se rapprocher de l’Inde car l’artiste de ce projet n’est autre que le fameux Anish Kapoor d’origine Indienne ( http://www.anishkapoor.com/ ) et le généreux donateur qui finance en quasi totalité le projet est un autre Indien célèbre, Lamish Mittal. Petite concession accordée au généreux donateur, la tour portera son nom et sera baptisée la tour ArcellorMittal Orbit…Le peuple Français aurait il accepté une oeuvre d’art s’appelant la Tour Bouygues, la tour Arnault…rien n’est moins sur.

L’art est art quand il créé de la polémique, nous avons connu cela avec Beaubourg, l’Opéra Bastille ou la Bibliothèque Mitterand…Souhaitons bonne chance à la Tour Mittal.

Written by ydyle

avril 21, 2010 at 6:58

Publié dans art

Tagged with , , ,

leave a comment »

Je t’extirpais avec douceur et délicatesse de ta cartouche,
Cette boîte en acier trempée à l’onyx de mes initiales gravées,
Lorsqu’à peine réveillée, je te portais déjà à ma vorace bouche,
Dans l’idée absurde de te consumer pour mieux te consommer.

Je me souviens du plaisir que j’avais à t’embraser le matin,
Je t’allumais sans peine, à chaque fois que le désir naissait.
Je roulais sous mes doigts anguleux ton soyeux parchemin,
Aimant éterniser le précieux moment où je t’enflammerais.

Je te portais lentement à mes lèvres, respirant ton haleine,
M’enivrant de ton odeur mentholée sous la havane dissimulée.
J’aspirais toutes tes essences nocives, me délectant sans haine,
T’asphyxiant jusqu’à ce que rougeoie ton intime extrémité.

Je regardais s’élever dans l’air tes volutes soufflées et expirées,
S’échappant de l’ouverture mi-close de mes lippes engourdies,
Esquissant à l’occasion des ellipses parfaites de fumée déployée,
Dessinant sous la voûte céleste des brumes blanches et arrondies.

Tu oxygénais mes poumons lorsque l’air venait à manquer,
M’empoisonnant par la même occasion de ton alliage carboné.
Mais je trouvais en toi le réconfort d’un précieux et éphémère allié,
Dès lors que tu partageais mes nuits solitaires d’écrivain éploré.

Il me faut pourtant mettre fin à ton supplice quotidien réitéré,
Ce soir sera l’ultime et suprême flambée, la dernière mise à feu.
Puisque je ne peux plus t’afficher sous peine d’être censurée,
Vient l’heure inéluctable des douloureux et insupportables adieux.

Il est désormais temps présent pour ton oraison funèbre,
Même si cela signifie perdre mes oublis dans ton funeste destin.
J’expire de mes poumons tes cendres à l’état de poussière,
Toi ma clope, veilleuse de mes indicibles soupirs kafkaïen.

Illustration : Crâne à la cigarette qui fume – Vincent Van Gogh.

Written by ydyle

avril 21, 2010 at 6:56

Publié dans Société

Tagged with , , ,