Ydyle's Blog

Just another WordPress.com weblog

Archive for the ‘cinema’ Category

Jean Paul Goude, le maestro

with 2 comments

France 5 diffusait hier soir un reportage sur l’oeuvre de Jean Paul Goude. Fascinant parcours que le sien.

Pour la faire courte, Jean Paul Goude est un touche à tout. Graphiste, photographe, publicitaire, Jean Paul Goude a démarré sa carrière à New York en tant que directeur artistique de la célèbre revue Esquire. Rentré en France, il fait la découverte de cet étrange et sublime créature qu’est Grace Jones. Si leur vie privèe s’avère « créative » avec la naissance d’un petit garçon, leur association professionnelle va réveiller la publicité française dans les années 80. Tout le monde se souvient des pubs Citroen et autres merveilles.

Jean Paul Goude a ensuite connu la consécration en 1989 en se voyant confier l’organisation du défilé du bi centenaire de la révolution Française. Le défilé qui parcoura les Champs Elysées a été acclamé par le monde entier.

La pub qui mit en cage Vanessa Paradis pour Coco Chanel, c’est encore lui, la pub du parfum pour hommes Egoïste (une grande façade d’un immeuble où les fenêtres étaient ouvertes par de nombreuses femmes hurlant..égoïste…), c’est encore lui. Jean Paul Goude a donc été l’homme fort, incontournable des années 80/90…mais les années 2000 lui réussissent moins car nous ne le retrouvons plus sur de très grands projets. Il signe toutes les publicités des Galeries Lafayette placardées dans le métro Parisien.

Coté vie privée, Jean Paul Goude apprécie particulièrement l’exotisme, d’ailleurs 3 femmes ont marqué sa vie. Grace Jones miss ébène, ensuite ce sera une Marocaine et aujourd’hui, le sémillant septagénaire semble s’être stabilisé avec une femme asiatique.

Publicités

Written by ydyle

avril 24, 2010 at 10:15

Mammuth, y aller ou pas ?

leave a comment »

Ce film est un film politique. Il n’y a qu’à lire la différence de ton entre les critiques du Figaro et de Libération pour en faire le constat. Le premier quotien l’a détesté en précisant que le film donne inutilement dans le glauque. Le second quotidien vante au contraire l’humanité et la grande sensibilité du film qui serait un film social, donc intelligent…

Je n’ai pas encor vu Mammuth et me pose toujours la question d’y aller ou non. Si tout film avec Depardieu est un événement, si Yolande Moreau est incontestablement une grande et généreuse actrice…je ne suis pas du tout fan de l’univers Groland qui va effectivement souvent trop loin dans le dérangeant voire le sordide. De plus, Depardieu nous impose de nouveau sans la moindre gène un physique assez repoussant. Sommes nous obligés de supporter ces rondeurs obtenues par une débauche culinaire ?..car contrairement à certaines personnes malades d’obésité qui n’ont pas le choix de leur état, Depardieu pourrait se respecter un peu plus. Cette fois ci il a l’excuse du rôle qu’il interprète…

Written by ydyle

avril 24, 2010 at 7:23

Publié dans cinema

Tagged with , , ,

Matt Damon, excellent dans Green Zone

leave a comment »

Matt Damon est devenu une référence du cinéma mondial contemporain et c’est mérité…

Je viens de voir son dernier film, GREEN ZONE et sans que l’on puisse parler de chef d’oeuvre, c’est un excellent film. Ok, certains n’aiment pas le cinéma de Greengrass à qui on reproche de donner mal à la tête par son choix de prise de vue caméra au poing…mais cela fonctionne bien.

Matt Damon sait tout jouer et ne s’en prive pas. Matt Damon me plait aussi par son éducation est américaine à Boston. Ancien de Harward, Matt a la tête bien faite et n’a jamais pris la grosse tête. on n’entend d’ailleurs jamais parler de lui dans la presse people car il préserve sa vie privèe aussi efficacement qu’il gère sa vie professionnelle. Ce gars un type bien.

Written by ydyle

avril 21, 2010 at 7:01

Publié dans cinema

Tagged with , , ,

Le drame Rwandais, la honte de l’ occident

leave a comment »

Ce film est sorti en 2006 et pour être sincère je n’en avais pas entendu parler. J’ai loué hier soir le dvd un peu par hasard…

J’ai été tout simplement bouleversé par ce film, par son scénario qui montre le début des événements Rwandais de 1994. Alors que le président Rwandais d’ethnie Huttu mourrait dans le crash de son avion, la communauté Huttu a immédiatement attribué ce drame à la population Tutsi et c’est ainsi qu’a démarré le génocide Rwandais (qui a entrainé la mort de 800 000 personnes en 3 mois…).

Le film SHOOTING DOGS (ou Beyond the Gates selon le pays de sortie du film…) base son scénario sur l’école technique de Kigali tenue par un prêtre catholique et par un jeune étudiant anglais. Effrayé par le déferlement de haine et d’exactions des Huttus, un grand nombre de Tutsis sont venus se mettre à l’abri de cette école protégée par un contingent Belge de l’ONU. Des hordes de Huttus attendaient à l’extérieur du camp de fortune, équipés de machettes…C’est alors que les soldats de l’ONU ont reçu l’ordre de quitter le camp et de se rendre à l’aéroport. Seule la communauté blanche a été évacuée…Quant aux quelques 2500 tutsis qui se croyaient protégés par les occidentaux, ils ont tout simplement été livrés sans défense à la horde barbare. Tous seront exécutés à coup de machette dans des conditions épouvantables.

En éteignant ma télé, je regrettais ce choix d’avoir loué ce dvd car ce film m’a profondément attristé. Je me rassurais en me disant que le réalisateur du film avait peut être caricaturer une situation….Mais en me rendant sur Internet, j’ai appris que cette histoire était véridique et que ce massacre de 2500 personnes avait bien eu lieu.

Que ce genre d’événements se déroule encore aujourd’hui me bouleverse car cela démontre le cynisme et la lacheté de nos dirigeants. Quel homme a pu prendre une telle décision ?…Celui-ci devait être certainement dans un confortable bureau à quelques milliers de kms du Rwanda.

Et le cas de cette école n’est qu’une toute petite histoire parmi une multitude d’autres. L’ONU s’est montrée tout aussi impuissante lors des événements de Yougoslavie, elle se montre tout aussi impuissante au Darfour, en Somalie….Et elle se réfugie derrière le cynique argument du fameux « droit d’ingérence ». Qui disparait souvent dés lors que les intérêts financiers occidentaux deviennent « quantifiables ».

J’espère qu’une nouvelle génération de dirigeants apparaitra prochainement, une génération qui saura se montrer digne et empèchera des peuples de se massacrer pour d’obscures raisons tribales, religieuses…On ne peut pas rester impuissant face à la barbarie. C’est inconcevable au XXIem siècle.

Written by ydyle

avril 21, 2010 at 6:53

Publié dans cinema, politique

Tagged with , , ,

New York, à nouveau mise en scène

leave a comment »

Il y a d’abord eu PARIS, JE T’AIME – plutôt réussi – et maintenant c’est au tour de New York d’accueillir une palanquée de réalisateurs venus des 4 coins du monde pour interpréter une série de courts métrages autour de l’amour à New York.

Décidément New York inspire le 7em art et nous avions d’ailleurs pu voir un concept similaire plus ancien qui lui aussi reposait sur un travail à plusieurs mains – le très bon NEW YORK STORIES.

Bande annonce du film http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18953979&cfilm=128904.html

Written by ydyle

avril 19, 2010 at 8:55

A quand le retour des grandes épopées ?

leave a comment »

Le cinéma contemporain est prolifique. Chaque semaine voit programmer une vingtaine de nouveaux films dont la plupart quittent l’affiche dés la première semaine…

Mais pourquoi les réalisateurs ne nous proposent plus de sagas merveilleuses telles que Autant en emporte le vent, Lawrence d’Arabie ou plus récemment des Out of Africa ainsi que le sublime Patient Anglais ?…Que dire des Parrain, les Affranchis…S’agit il d’un genre cinématographique désuet ? Même Francis Ford Coppola semble avoir déserté ce genre…Les films actuels bien que plaisants, remarquablement filmés semblent être formatés pour une culture du zapping. Dommage !

Written by ydyle

avril 13, 2010 at 3:19

Meryl Streep

leave a comment »

Elle a été maintes fois reconnue par ses pairs : avec ses seize nominations aux Oscars, elle a battu un record longtemps détenu par Katharine Hepburn.
Elle a interprété de nombreux rôles, notamment dans Kramer contre Kramer en 1979, où elle est l’ex-épouse de Dustin Hoffman, en conflit avec ce dernier pour la garde de leur fils (prestation pour laquelle elle obtient l’Oscar du meilleur second rôle en 1980).

Ses autres compositions mémorables incluent Out of Africa, où elle joue l’écrivaine Karen Blixen aux côtés de Robert Redford ou encore Le Choix de Sophie (d’après le roman éponyme de William Styron) où elle incarne une femme instable, meurtrie, et brisée par l’expérience des camps de la mort durant la Seconde Guerre mondiale, performance qui lui vaut cette fois l’Oscar de la meilleure actrice en 1983.
Au panthéon des nominations aux Oscars il y a Meryl Streep.
Ses 16 nominations en font l’actrice la plus citée par l’Académie, preuve qu’elle est probablement l’une des actrices les plus talentueuses et les plus distinguées que le cinéma ait connue.
Pour Un cri dans la nuit, elle est primée à Cannes en 1989.
Elle incarne également une femme au foyer désemparée par la passion qu’elle porte à un photographe solitaire dans Sur la route de Madison de et avec Clint Eastwood, ainsi que dans The Hours aux côtés de Nicole Kidman et Julianne Moore.
Plus récemment, elle s’est essayée à la comédie avec Adaptation et Le diable s’habille en Prada ainsi qu’à la comédie musicale avec Mamma Mia !

Loin du stress et des paillettes d’Hollywood, Meryl Streep a su préserver sa vie familiale, conciliant ainsi son rôle de mère et sa carrière d’actrice.

http://www.youtube.com/watch?v=-80Wzhs0CtQ&feature=related

Out of Africa de Sydney Pollack
http://www.youtube.com/watch?v=q_fAEdw7ts0
Sur la route de Madison de Clint Eastwood
http://www.youtube.com/watch?v=M1aImcsD5J8

Written by ydyle

avril 11, 2010 at 12:02

Publié dans cinema

Tagged with , ,